Cuisiner le potimarron

Initialement publié en septembre 2020

Présent sur les bancs dès le mois de juillet, le potimarron se conserve de longs mois durant. C’est ce qui fait de lui la star de notre automne ! ?a et sa saveur inimitable de courge qui aurait fusionné avec une chataigne… Cru ou cuit, salé ou sucré, on le consomme sous toutes les formes.

Faut-il le peler ? Non et oui ! En début de saison, sa peau est suffisamment jeune et fine pour être consommée dans sa version cuite. Plus tard (ou si elle est un peu ab?mée), on peut l’?ter avant cuisson à l’aide d’un épluche-légume ou d’un bon couteau, ou bien après cuisson – elle partira presque toute seule !

Le potimarron cru. Oui, le potimarron peut se déguster en salade ! Il suffit de le peler et de le raper pour profiter de son go?t noiseté et changer un peu des carottes rapées. Avec un filet d’huile de noix ou de pépins de courge toastés, il se suffit à lui-même.

Le potimarron r?ti. Miam ! Coupé en tranches, épépiné et r?ti au four, le potimarron concentre ses saveurs ; un vrai régal. Avant de l’enfourner pour une trentaine de minutes à 180 °C, on l’agrémente : trait d’huile d’olive, de jus de citron, herbes de Provence ou graines de sésame, paprika, cumin… Sans oublier une pincée de sel ou un trait de sauce de soja. Une fois r?ti, on le déguste chaud, tiède ou froid : en salade avec des cubes de feta, des noisettes grillées et un peu de persil plat, en accompagnement de céréales ou de légumineuses.

La purée de potimarron. C’est elle qui va servir de base à un grand nombre de recettes de muffins, cakes, gateaux et autres terrines. Elle va remplacer tant?t le beurre, tant?t le sucre, tant?t la farine – ou un peu de chaque ! Pour obtenir une purée bien dense et pas trop aqueuse, il est préférable de couper le potimarron en huit, de l’épépiner et de le cuire peau en-dessous, soit à la vapeur, soit à l’étouffée (avec un tout petit peu d’eau). La chair sera tendre 20 à 30 minutes plus tard. Il suffira ensuite de le laisser tiédir tout en l’égouttant avant de le peler (si nécessaire). On obtient la purée en mixant la chair ou bien simplement en l’écrasant à la fourchette. Pour utiliser un petit reste de purée de potimarron, suivez le guide !

Que faire avec un petit reste de purée de potimarron ?

Une sauce béchamel. On mixe le micro-reste (50 à 150 g) de purée de potimarron avec le lait de la béchamel et on procède comme dans la recette traditionnelle. On utilise ensuite cette sauce dans un gratin de pates avec du fromage rapé. Miam !

Un porridge. La purée de potimarron va apporter de la douceur, de la couleur et des nutriments à notre porridge matinal. On couvre les flocons d’avoine (compter 50 g de flocons petit calibre par personne) de lait végétal, puis on mélange avec un peu de purée de potimarron et quelques épices (cannelle, gingembre). On cuit sur feu doux pendant quelques minutes, puis on sert avec une cuillerée de yaourt et/ou de la purée de noisette en coulis. Re-miam !

Du pain, des crêpes, des galettes. Préparez votre pate à crêpes, pain, blinis, pancakes ou galettes de céréales habituelle, mais ajoutez-y un peu de purée de potimarron. Là encore, cette dernière va apporter une jolie couleur, beaucoup de saveurs, de moelleux… et tout le plaisir qui va avec. Dégustez le tout avec un bon fromage de chèvre, des noix ou une tapenade maison.

Voir toutes les recettes

Clea

?
欧美人与动欧交视频